L'autobiographie en littérature : petite histoire

Publié le par annick lepers

 Au 18e siècle, c'est Jean-Jacques Rousseau, avec "les confessions" qui fait de l'autobiographie un genre littéraire de premier plan.
L'élan est alors donné aux écrivains et aux hommes politiques du 19e siècle pour entreprendre de raconter leur vie (Georges Sand : histoires de ma vie) ; le genre devient florrissant au 20e siècle,  et les auteurs  se multiplient.
Il faut distinguer l'autobiographie, rédigée à la première personne, et le roman autobiographique où l'écrivain construit un roman en y mêlant des élèments de sa propre vie.
Pour consulter une bibliographie approfondie, mais non exhaustive, cliquez sur le lien. Et n'oubliez pas que l'autobiographie est au programme des troisièmes...

Publié dans Pédagogie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article